Bienvenue sur le site des Alzheimer Cafés de la LIGUE ALZHEIMER ASBL
Ouverture de l'AC de Saint-Hubert, Luxembourg
Nous étions bien accueillis !
L'animation commence...
Voici les deux animatrices de l'Alzheimer Café!
Merci pour leur accueil chaleureux
C'est l'Automne, et l'ouverture d'un AC à Herbeumont, Luxembourg
La conférence de presse était comble!
Merci à tous...
Vous pouviez poser vos questions sur la maladie et raconter votre vécu...
Photo traditionnelle avec le drapeau !
Voilà les deux animatrices en charge de l'Alzheimer Café !
Merci à elles

Des chercheurs inversent la perte de mémoire chez des souris

Des chercheurs espagnols sont parvenus à inverser la perte de mémoire chez des souris atteintes de la maladie d’Alzheimer peut-on lire dans MediQuality Actu. Une première pour cette expérience utilisant la thérapie génique.

Les scientifiques de l'Institut de neurosciences de l'université autonome de Barcelone (UAB) "ont réussi à développer une thérapie génique qui inverse la perte de mémoire, dans les premiers stades, chez des souris atteintes de la maladie d'Alzheimer", a expliqué mercredi l'UAB dans un communiqué, précisant que l'étude fait la une de la revue américaine de référence The Journal of Neuroscience.

Cette thérapie consiste à injecter dans l'hippocampe, région du cerveau jouant un rôle important dans la mémoire, un gène qui entraîne la production d'une protéine bloquée chez les patients atteints de cette maladie.

Le docteur Carlos Saura, responsable de l'étude, explique que selon lui, "cette étude ouvre de nouvelles perspectives pour la prévention et le traitement thérapeutique de la maladie d'Alzheimer".

Vers la découverte d'une des raisons de la dégénérescence du cerveau

Stéphane Schurmans, chercheur à l'Université de Liège (ULG) a mis le doigt, avec d'autres chercheurs, sur le rôle exact d'une enzyme qui accroît la dégénérescence du cerveau.

L'enzyme ITPKB est plus active dans le cerveau des patients Alzheimer que chez les autres. Si on bloque cette enzyme, on limite aussi la fabrication des plaques amyloïdes dans le cerveau. Ces plaques sont la marque typique de la maladie et elles entravent la communication avec les neurones.

Le chercheur de l'ULG va maintenant essayer de comprendre, chez les humains, pourquoi certains ont trop de cette enzyme, si elle aggrave la maladie et s'il y a moyen de la bloquer pour freiner le mal.

LIGUE ALZHEIMER ASBL

Copyright © 2017 Alzheimer Café - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public