Bienvenue sur le site des Alzheimer Cafés de la LIGUE ALZHEIMER ASBL
Ouverture de l'AC de Saint-Hubert, Luxembourg
Nous étions bien accueillis !
L'animation commence...
Voici les deux animatrices de l'Alzheimer Café!
Merci pour leur accueil chaleureux
C'est l'Automne, et l'ouverture d'un AC à Herbeumont, Luxembourg
La conférence de presse était comble!
Merci à tous...
Vous pouviez poser vos questions sur la maladie et raconter votre vécu...
Photo traditionnelle avec le drapeau !
Voilà les deux animatrices en charge de l'Alzheimer Café !
Merci à elles

Efforts européens

La Commission européenne a décidé d’intensifier son action concernant la maladie d’Alzheimer.

L’Union compte actuellement plus de sept millions de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et,selon les prévisions, ce chiffre devrait doubler au cours des vingt prochaines années.

La Commission a proposé quatre grands domaines où elle entend agir concrètement pour coordonner les efforts au niveau européen:

  • une action rapide pour diagnostiquer les démences et réduire le risque de les voir apparaître;
  • une amélioration de la coordination de la recherche entre les pays de l’UE;
  • le partage des meilleures pratiques
  • la mise en place d’une plateforme permettant de réfléchir aux droits, à l’autonomie et à la dignité des patients.

Première réalisation effective? L’engagement d’une vingtaine de pays de mettre leurs ressources scientifiques en commun.

Et surtout, leur engagement à mener des recherches conjointes sur la maladie d’Alzheimer.

Liens:

Il tue son père atteint d’Alzheimer: vos réactions

“Drame de l’Alzheimer à Wavre: il tue son père malade”; “Parricide par désespoir suite à un Alzheimer”; “Il étouffe son père malade d’Alzheimer” Dans les journaux, à la radio, en télévision… Les médias ont abondamment relaté ce fait divers mettant en scène deux protagonistes : un homme de 63 ans atteint de maladie d’Alzheimer, et son fils de 33 ans qui, à bout, a tué son père. Le jeune Wavrien s’en occupait seul depuis l’hospitalisation de sa mère. Il avait plusieurs fois tenté de lui trouver une place dans un établissement, mais en vain.

Les articles relatifs à ce fait divers sont légion. Nous vous proposons ici une revue de presse non exhaustive:

- La Nouvelle Gazette

- Le Soir

- L’avenir

- La Libre Belgique

- La Dernière Heure

A la Ligue Alzheimer, on déplore le manque d’information à destination des familles. La prévention, via l’information adaptée et l’accompagnement ponctuel, sont en effet susceptibles de constituer un garde-fou par rapport à ce genre de situations. Et vous, qu’en pensez-vous? Ce fait divers suscite-t-il des réactions, une opinion, une réflexion? Vos commentaires sont les bienvenus.

A.D.

Une priorité nationale

Un rapport publié ce mercredi 11 avril par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et Alzheimer’s Disease International (ADI) appelle les gouvernements, les décideurs politiques, et les autres intervenants, à faire de la démence une priorité mondiale de Santé Publique.

Ce rapport nous fournit un aperçu sur l’impact de la démence à échelle mondiale et contient, entre autres, un recueil complet de données, dont des statistiques difficiles à obtenir et provenant des pays à “revenus faibles et intermédiaires”. Ces données permettent de souligner que la démence est incontestablement un problème mondial et pas seulement une “maladie du monde industriel”.

Les chiffres à retenir:

Dans le monde, un nouveau cas de démence apparait toutes les 4 secondes

En 2001, il s’agissait d’un cas toutes les 7 secondes

Ce rythme de croissance équivaut à 7,7 millions de nouveaux cas de démence chaque année

En 2010, on estime que 35,6 millions de personnes vivent avec une démence

On estime que le nombre de ces personnes approcherait les 65,7 millions en 2030 et les 115,4 millions d’ici 2050

Enfin, le taux de morts liés à la maladie d’Alzheimer a augmenté de 66% au cours de la dernière décennie.

Les messages clés issus du rapport:

La démence ne fait pas partie du processus normal de vieillissement

Les personnes atteintes vivent encore plusieurs années après l’apparition des premiers symptômes de démence. La mise en place de supports appropriés permettrait à beaucoup de continuer à avoir une bonne qualité de vie et de continuer leur engagement et leur contribution à la société.

La mise en place de supports adéquats de la part des systèmes légaux de soins de santé, sociaux, et financiers, est également nécessaire pour les soignants, pour qui la prise en charge de personnes atteintes est écrasante à plusieurs niveaux.

Les personnes atteintes de démence et leurs soignants devraient être impliqués dans la mise en place des mesures politiques, des plans, des lois, et des services qui les concernent.

Les actions à entreprendre:

  • Encourager la promotion mondiale d’une société “amie de la démence”
  • Faire de la démence une priorité de santé publique à une échelle nationale, et des services sociaux à une échelle mondiale
  • Améliorer la compréhension de la démence et les comportements professionnels et publics par rapport à celle-ci
  • Investir dans les systèmes sociaux et de santé afin d’améliorer les soins et les services proposés aux personnes atteintes de démence et à leurs soignants
  • Augmenter le niveau de priorité accordé à la démence dans le programme de santé publique

À ce jour, huit pays ont élaboré un plan national pour Alzheimer: l’ Australie, le Danemark, la France, le Japon, la Corée, les Pays-Bas, la Norvège, et le Royaume-Uni.
En Inde et dans d’autres pays, des plans développés par la “société civile” pourraient bientôt voir le jour.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous contacter

Musique Vs oubli

La semaine passée, nous vous faisions vivre l’ambiance décontractée d’une séance « chansons » à l’Alzheimer Café de Bruxelles – Europe.

Mais musique ne rime pas seulement avec plaisir. Les vertus de cette activité sont désormais avérées. Le « Nouvel Observateur » s’est penché sur le sujet. L’hebdomadaire propose une incursion dans la chorale d’un établissement spécialisé dans l’accueil de patients souffrant d’Alzheimer. Découvrez cet article ici.

 

Pour clôturer ce chapitre musical, nous vous invitons à voir (ou revoir) ces images de l’Alzheimer Café Day.

A.D.

Une maison kangourou à Molenbeek Saint Jean

Le CPAS de Molenbeek-Saint-Jean a inauguré ce jeudi 3 mars sa première "maison kangourou". Le concept: une maison collective intergénérationnelle qui se veut une alternative tant au logement "classique" qu'à la maison de repos.

 

Le logement  - une habitation réhabilitée - héberge actuellement deux personnes âgées et une famille monoparentale. La Ligue Alzheimer a visité cette maison, y a rencontré ses habitants et a cherché à savoir si ce type d'habitation pouvait convenir pour des personnes désorientées. Des images suivront prochainement.

 

A.D.

LIGUE ALZHEIMER ASBL

Copyright © 2017 Alzheimer Café - Tous droits réservés
Joomla! est un Logiciel Libre diffusé sous licence GNU General Public